Un nouveau plan de gestion pour les années à venir

Les membres de l’association ont présenté le nouveau plan de gestion de Langazel.

La zone humide de Langazel est classée Espace naturel sensible. C’est une appellation départementale qui a pour objectif de préserver la qualité des sites, des milieux naturels et d’assurer la sauvegarde des habitats naturels ; mais également d’aménager ces espaces pour l’ouverture au public. Sur la zone de Langazel, c’est 283 ha qui sont en zone de préemption. Le Département achète des parcelles agricoles afin de préserver ces habitats. À l’heure actuelle, le conseil départemental du Finistère est propriétaire foncier de plus de 130 ha sur la zone. Ces habitats d’exceptions nécessitent des mesures de gestion grâce souvent à des méthodes agricoles respectueuses de l’environnement. Un plan de gestion a été en place depuis 1994. Cependant, les usages et l’évolution naturelle des milieux ont bien changé au fur et à mesure de ces années. Durant deux ans, plusieurs organismes spécialisés se sont rassemblés et concertés afin d’élaborer un nouveau plan de gestion. L’étude a commencé par une phase de diagnostic afin de mesurer l’évolution depuis celui de 1994 et pour permettre d’évaluer les précédentes mesures de gestion. Un nouveau plan de gestion présente aujourd’hui les enjeux et objectifs pour les neuf prochaines années et vise à garantir de meilleurs résultats. C’est un document important qui sera un vrai guide à destination des gestionnaires pour la période 2018-2027 et qui permettra de préserver au mieux la biodiversité de ce site d’exception, les tourbières de Langazel.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/tremaouezan/langazel-un-nouveau-plan-de-gestion-pour-les-annees-a-venir-01-02-2019-12198271.php#Re123mT0omOgb3g7.99

Laisser un commentaire