Un air de Camargue aux tourbières de Langazel

Les deux pouliches camarguaises prennent leurs marques à Langazel

L’association de Langazel est gestionnaire d’un espace naturel sensible. Cette zone humide est un espace protégé de plus de 250 hectares. Riche en biodiversité, l’association s’occupe d’entretenir les prairies naturelles, les landes, les groupements de tourbières et autres habitats d’intérêts communautaires. Cette mosaïque d’habitats est maintenue notamment par une activité agricole douce et raisonnée.

La fauche et le pâturage sont deux modes de gestion très répandus pour l’entretien des espaces naturels. Depuis plusieurs années, la tourbière de Langazel est entretenue par un troupeau de vaches bretonnes pies noires et par des poneys. Afin de maintenir le pâturage équin sur la zone, l’association vient de faire l’acquisition de deux pouliches de race camarguaise.

Achat d’un étalon

Les chevaux de Camargue sont des animaux adaptés aux zones humides comme c’est le cas dans leur habitat d’origine qui est marécageux. Plusieurs espaces protégés en Bretagne et Normandie ont testé cette expérience avec succès. Cela a encouragé l’association dans cette démarche pour la gestion de niche écologique. Pour l’avenir, l’association souhaiterait acheter un étalon de cette même race pour faire de la reproduction. Grâce à ce projet atypique, les randonneurs pourront observer ces magnifiques animaux à robe blanche dans les landes de Langazel.
© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/tremaouezan/langazel-un-air-de-camargue-aux-tourbieres-26-07-2019-12347773.php#aqtow4cDplEjLY2p.99

Laisser un commentaire