Natura 2000

Un réseau d’espace naturel en Europe :

Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels (terrestres et marins) qui s’étend à travers toute l’Europe. Les sites Natura 2000 ont été identifiés au niveau de chaque pays pour la rareté de la faune et de la flore sauvage et la fragilité de leurs milieux de vie. Il vise à protéger les espaces naturels les plus riches en biodiversité, de notre territoire. En France, le réseau Natura 2000 comprend 1758 sites. Il permet de sauvegarder des habitats et des espèces sauvages dites d’intérêts communautaires, qui auraient fini par disparaître sans mesure de protection. .

Le reseau Natura 2000 est basé sur deux lois européennes, la Directive « Habitats » et la Directive « Oiseaux », qui incitent chaque pays de l’Europe à délimiter des zones protégées :

  • Les Zones de Protection Spéciale (ZPS), consacrées à la préservation des oiseaux, en application de la Directive « Oiseaux »( 1979).
  • Les Zones Spéciales de Conservation (ZSC) consacrées à la protection des habitats et des espèces (faune, flore) dites « d’intérêt communautaire », en application de la « Directive Habitat Faune Flore »(1992).

En France, dans chaque région, un inventaire a été confié à un conseil scientifique nommé par le préfet de région. Puis une consultation des collectivités locales, des organisations socioprofessionnelles et des associations a été organisée. Enfin, l’Etat a communiqué une liste de sites d’intérêt communautaire (SIC) à l’union Européenne.

Pour chaque site, la France a fait le choix de la rédaction d’un document d’objectifs qui décrit l’état des lieux et propose des mesures pour la conservation des habitats et des espèces d’intérêts communautaires. Issu d’un processus de concertation, il relève d’un droit administratif « négocié » plus que d’une procédure unilatérale classique. Il s’agit d’un document de référence pour les acteurs concernés par la vie du site.

Pourquoi Langazel ?

Le site de Langazel compte 7 habitats (plus de 95 ha) et 7 espèces d’intérêts communautaires inscrits dans la directive  » Habitats « , ainsi que 8 espèces d’oiseaux inscrites à l’annexe I de la directive  » Oiseaux « . On peut notamment citer la Sphaigne de la Pylaie, dans sa limite Nord absolu pour l’Europe, ou le Damier de la Succise.

Le site de Langazel a été inscrit sur la liste des sites d’intérêts communautaires le 7 décembre 2004, puis désigné zone spéciale de conservation par arrêté ministériel du 4 mai 2007. Cependant, la démarche Natura 2000 a commencé fin 1999, par la mise en place du premier comité de pilotage du site. Depuis 2007, l’opérateur chargé du site Natura 2000 est la Communauté des communes du Pays de Landerneau-Daoulas, qui a choisi de confier l’animation du site à l’association de Langazel.

Pour Langazel, la première version finalisée du Docob date de 2003, il a été réalisé par l’association de Langazel et approuvé par le COPIL en août 2004. Puis, il a été modifié en juin 2008, notamment pour intégrer la charte Natura 2000, et validé par le COPIL en octobre 2008 puis approuvé par un arrêté préfectoral. Il constitue un document de référence pour la gestion du site. Pour le consulter, vous pouvez le trouver sur la page Galerie/Documents.