Vincent Borgne protège les zones humides pour l’association Langazel

Vincent avec son chouchou de 2021. Photo de Marie Blondel

Vincent Borgne occupe le poste d’agent d’entretien des espaces naturels, au sein de l’association Langazel. Depuis environ un an, il arbore les zones humides de Trémaouéan, Ploudaniel, et Plouédern (Finistère) pour protéger l’environnement.

Au sein de l’association Langazel, Vincent Borgne est comme nouveau. Arrivé le 2 juin 2020, il contribue à la protection de la zone humide de Langazel, à TrémaouézanPloudaniel, et Plouédern (Finistère). Vieille de plus de quarante ans, cette association est née de la volonté des riverains de contrer un projet de construction d’une usine de broyage des ordures ménagères, dans cette zone. 120 hectares de terrains, acquis par le département, sont depuis sous la protection de l’association Langazel. « Il y a beaucoup d’espèces protégées, autant faunistiques que floristiques », explique un bénévole, souhaitant rester anonyme.

« Ce que je fais tous les jours a du sens pour moi »

Diplômé d’un BTS (brevet de technicien supérieur) en gestion, protection, et nature (GPN), puis d’une licence professionnelle en agronomie et écologie, Vincent Borgne est fort de connaissances concernant la protection de l’environnement. C’est après un service civique dans l’agriculture bio dans les Landes qu’il décide de postuler pour ce poste d’agent d’entretien des espaces naturels. Avec des parents agriculteurs, cela s’est fait assez naturellement pour lui.

Aujourd’hui, l’employé « possède une double casquette », dit-il tout sourire. D’abord celle d’agriculteur, puis celle de protecteur de l’environnement : « J’aime faire partie d’un travail à petite échelle, avec une structure qui n’a pas pour but de faire du profit ou de la production agricole. Ce que je fais tous les jours a du sens pour moi, c’est en accord avec mes principes. » À 26 ans, tout semble propice à son épanouissement au sein de l’association Langazel.

Quelles actions ?

Pour préserver l’écosystème présent dans ces zones humides, Vincent Borgne s’attelle à des activités de fauchage et de pâturage, accompagné des bénévoles. La première s’effectue grâce aux tracteurs et aux outils, tandis que la deuxième se fait en utilisant une vingtaine de vaches de race bretonne pie noire.

L’objectif est de garder les terrains les plus naturels possible, c’est-à-dire pauvres. Il est atteint avec un mode de gestion agricole traditionnel, qui permet de limiter la fermeture du domaine de randonnée et des chemins communaux.

Ainsi, il évite la colonisation des terres, qui transformerait à long terme les prairies en forêts. Sans ce travail, certaines espèces protégées disparaîtraient, telles que la droséra (plantes carnivores), la linaigrette (plante anciennement récoltée pour la fabrication de vêtements), le damier de la succise (papillon) ou encore l’argyronète (araignée aquatique).

https://www.ouest-france.fr/bretagne/tremaouezan-29800/tremaouezan-vincent-borgne-protege-les-zones-humides-pour-l-association-langazel-e52aee48-f116-11eb-93e8-0068234e4a20

Une espèce protégée réapparaît à Langazel

Dactylorhiza incarnata est une plante protégée

Une ligne de moyenne tension traverse le site de Langazel. Auparavant, Réseau Transport Électricité (RTE) gérait l’entretien de l’espace situé sous la ligne. Un prestataire coupait le bois et le laissait sur place. Le bois s’empilait dans tous les sens, les ronciers se formaient et tout ce qui poussait au-dessous mourrait dans cette zone d’arrêté de Biotope.

En 2017, Vincent Le Viol, salarié gestionnaire de l’association de Langazel, a tapé du poing sur la table pour stopper la destruction de cet habitat situé en zone protégée.

Une collaboration entre l’association et RTE

Depuis trois ans, l’association travaille en collaboration avec RTE. Différents chantiers de remise en état ont été financés par RTE. Notamment, l’exportation du bois coupé les années précédentes et en 2020, l’intervention d’un broyeur radiocommandé sur chenilles pour nettoyer les endroits difficiles d’accès aux salariés de l’association. « Rien qu’un an après, des orchidées protégées sont apparues. On voit que la restauration est bénéfique, cette station n’existait pas auparavant. Le broyage a permis aux graines enfouies en profondeur de s’exprimer », indique Vincent Le Viol.

Pour l’entretien de cette ligne de 1,5 km, une convention sur douze ans est en préparation. La fauche, le pâturage, le débroussaillage manuel seront effectués par l’association et financés par RTE. « Tous ces travaux seront faits en adéquation avec la biodiversité », souligne Vincent.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/tremaouezan-29800/une-espece-protegee-reapparait-a-langazel-b74fb9f0-73e2-4e8b-818b-e2189426a01b

25ème nuit international de la chauve souris – Edition 2021

Accueil

L’Association de Langazel vous donne rendez-vous à 20h00 le samedi 11 septembre au hangar de l’association situé lieu-dit Kerioual à Trémaouézan pour une animation à la découverte des chauves-souris.


L’animation débutera par une courte présentation de ces mammifères volants et se poursuivra par une balade à la tombée de la nuit dans les enclos derrière le hangar. Du matériel d’écoute des ultrasons émis par les chauve souris nous permettra d’évaluer leur activité et d’identifier quelles espèces sont en vol.


L’animation est gratuite, et ouverte à toutes et tous. Il est nécessaire de s’inscrire par email à langazel@wanadoo.fr ou par téléphone au 02 98 20 90 80.

Animations estivales 2021

Située entre Landerneau et Lesneven, venez découvrir la plus vieille tourbière de Bretagne. Entre son histoire vieille de plus de 11500 ans et la richesse exceptionnelle de sa faune et de sa flore, vous parcourrez un sentier vers une partie méconnue de la Bretagne qui n’attend qu’à être découvert ! Durant cette visite, vous pourrez connaitre l’histoire du site, les activités de l’association et toute la biodiversité que les salariés et bénévoles tentent de préserver et valoriser.

Sur réservation.

  • Dates : le 23 juin, les 07 et 21 juillet ainsi que le 30 août 2021
  • Horaires : 09:30 – 12:00
  • Entrée : Payant
  • Tarifs : +12 ans : 4 € / 4 à 12 ans : 2 € / – de 6 ans : gratuit / Gratuit pour les familles avec un adhérent (adhésion à 20€ – 60 % déductibles des impôts).
  • Prévoir chaussures de marche.
  • Annulation en cas d’intempérie.
  • INSCRIPTION OBLIGATOIRE (nombre de personnes, nom et n° de téléphone en cas d’annulation)
  • 02 98 20 90 80 / 06 33 08 21 49
  • langazel@wanadoo.fr
  • Rdv au parking de l’école municipale
    29800 Trémaouézan

La chasse aux trésors ouverte dans les tourbières de Langazel, à Trémaouézan

Depuis quelques semaines, on peut voir des randonneurs avec leur smartphone à la main en train de farfouiller le long du chemin de randonnée de la zone humide de Langazel, en Trémaouézan. Un parcours de geocaching a, en effet, été mis en place sur cet espace naturel protégé.

Julien a installé des géocaches sur tout le parcours de randonnée de Langazel, pour le plus grand plaisir des promeneurs.
Julien a installé des géocaches sur tout le parcours de randonnée de Langazel, pour le plus grand plaisir des promeneurs.

Le Géocaching est une chasse au trésor, pour laquelle les participants doivent être équipés d’un GPS (smartphone ou GPS de randonnée) et être inscrits sur le site Geocaching.com (c’est gratuit). La quête pour les « Géotrouveurs » étant non pas la recherche d’un trésor, mais de boîtes plus ou moins facilement accessibles avec des coordonnées GPS spécifiques.

C’est grâce à l’implication de Julien, dit « Pizzamozza », un passionné qui a élaboré et mis en place 30 caches le long du chemin de randonnée de 9 km, qu’un parcours a été mis en place, de la tourbière de Langazel au bourg de la commune de Trémaouézan, formant ainsi une boucle.

Noter son passage sur un petit carnet

Julien n’a pas manqué d’imagination, il existe de nombreuses variétés de caches et de niveaux de difficulté. Cependant, contrairement à une chasse aux trésors classique, les boîtes que l’on découvre doivent rester sur place. Chaque boîte contient un petit carnet qui permet de marquer son passage, et ainsi de savoir combien de participants ont découvert la « Géocache ».

En collaboration avec l’association de Langazel, qui préserve cet espace protégé, les caches se trouvent seulement sur le chemin de randonnée afin de ne pas perturber cette biodiversité sensible et unique que renferme ce lieu. Une activité parfaite, pour se balader dans la zone classée Natura 2000 et amuser les petits comme les grands.

https://www.letelegramme.fr/finistere/tremaouezan/la-chasse-aux-tresors-ouverte-dans-les-tourbieres-de-langazel-a-tremaouezan-21-04-2021-12738509.php?fbclid=IwAR2bV3jtb0G5pjcRx_OLFZAdr4GnZwOUO_2jSsbTfe47pX1cPxRXzn_MXkc

L’association de Langazel vise plus haut

Vincent Le Viol, salarié gestionnaire de l’association

Trois questions à…

Vincent Le Viol, salarié gestionnaire.

En quoi consiste cette labellisation « Réserve Naturelle Régionale » (RNR) ?

L’association a plusieurs statuts de protection : arrêté préfectoral de protection biotope (APPB), zone Natura 2 000, espace naturel sensible (ENS), zone naturelle d’intérêt environnemental pour la faune et la flore (ZNIEFF). Cette labellisation complémentaire apporterait une nouvelle subvention pour la gestion du site ce qui permettrait de développer les actions. Elle serait une reconnaissance du travail des salariés et des bénévoles engagés auprès de l’association depuis 41 ans.

Qu’apporterait cette reconnaissance ?

Un budget plus élevé, qui permettrait le recrutement d’un troisième salarié. Un développement des actions de sensibilisation auprès du grand public et des scolaires sur le territoire. Un pouvoir plus élevé de surveillance de l’espace protégé grâce à la réglementation RNR notamment pour les incivilités (motocross, cyclisme, chiens non tenus en laisse) dans les habitats naturels.

Quels sont les projets ?

L’agrandissement de la ferme. Un permis de construire est en cours pour un nouveau local de stockage qui sera attenant au hangar habituel. La mise en place d’un nouveau sentier d’interprétation sur les zones humides ainsi qu’un observatoire à oiseaux. Au sein de l’association, il y a une volonté de ne pas se baser sur ses acquis, de continuer à se développer.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/tremaouezan-29800/tremaouezan-l-association-de-langazel-vise-plus-haut-7131075

Pays de Landerneau Daoulas. Grâce au Sapin Malin, faites broyer votre arbre de Noël

Afin d’éviter de jeter son arbre de Noël tel quel, pourquoi ne pas le faire broyer ? Du 6 au 16 janvier, la communauté de communes du pays de Landerneau Daoulas (Finistère) propose aux habitants la seconde édition de l’opération Sapin Malin.

Karine Choquer, chargée de prévention et tri des déchets à la CCPLD,Alain Prime, de l’association Relais Travail ; Chantal Soudon, vice-présidente déléguée à l’environnement à la CCPLD, et Vincent Le Viol, de l’association Langazel à Trémaouézan

Afin d’éviter de jeter son arbre de Noël tel quel, pourquoi ne pas le faire broyer ? Du 6 au 16 janvier, la communauté de communes du pays de Landerneau Daoulas propose aux habitants la seconde édition de l’opération Sapin Malin. « On broie les sapins gratuitement et on donne le broyat aux usagers afin qu’ils l’utilisent dans leurs jardins ou potagers comme désherbant naturel, pour le compost ou le paillage », annonce Chantal Soudon, vice-présidente à la CCPLD, déléguée à l’environnement.

Comment se déroule la collecte des sapins ? Il faut déposer le sapin nu – sans pied, socle, pièce en métal, sac à sapin, décoration… – quelques jours avant la date de collecte indiquée, ou le jour même du broyage. Les associations Relais Travail et Langazel, engagées dans cette opération, procéderont au broyage et le remettront aux usagers. Il est possible de déposer son sapin dans une autre commune du secteur.

Treize communes, quatorze rendez-vous

Mercredi 6 janvier : Le Tréhou, de 10 h à 12 h 30, parking salle polyvalente. Hanvec, de 14 à 17 h parking terrain des sports.

Jeudi 7 janvier : Pencran, de 10 h à 12 h 30, aire de Keranna. Plouédern, de 14 h à 17 h, parking salle Steredenn.

Vendredi 8 et samedi 9 janvier : Landerneau, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h, esplanade du Family.

Mercredi 13 janvier : Logonna-Daoulas, de 10 h à 12 h 30, parking place du Marché. Irvillac, de 14 h à 17 h, parking salle polyvalente.

Jeudi 14 janvier : Daoulas, de 10 h à 12 h 30, parking place Saint-Yves. Saint-Thonan, de 14 h à 17 h, parking poids lourd Kersaos.

Vendredi 15 janvier : La Martyre, de 10 h à 12 h 30, parking Maison du Plateau. Saint-Urbain, de 14 h à 17 h, parking salle de Ty-Kreis-Ker.

Samedi 16 janvier : Loperhet, de 10 h à 12 h 30, aire de déchets verts. La Forest-Landerneau, de 14 h à 17 h, aire de déchets verts.

Renseignements : service environnement par mail à environnement@ccpld.bzh ou au 02 98 21 34 49.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/landerneau-29800/pays-de-landerneau-daoulas-grace-au-sapin-malin-faites-broyer-votre-arbre-de-noel-7103388